Questions fréquemment posées

  Le GAO
 

Partenaires du Projet

Les Partenaires au projet du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest sont les quatre Etats Parties et West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo) :

  • Les quatre Etats Parties :

    • La République du Bénin
    • La République du Ghana
    • La République Fédérale du Nigéria
    • La République Togolaise
  • WAPCo (Actionnaires : Chevron West African Gas Pipeline Ltd, Nigerian National Petroleum Corporation, Shell Overseas Holdings Limited, Takoradi Power Company Limited, Société Togolaise de Gaz, et Société BenGaz S.A.).

Les autres partenaires comprennent les clients (VRA, CEB et autres) et les chargeurs (N-Gas et autres).

Quelques dates repères

1982: La CEDEAO propose comme principal objectif économique régional la construction d’un Pipeline de Gaz Naturel en Afrique de l’Ouest.

1995:Les dirigeants du Bénin, du Ghana, Nigéria et du Togo signent un Accord pour le développement du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (GAO) selon des principes commerciaux et d’investissements privés.

2000: : Les quatre États parties signent un Accord Intergouvernemental portant Régime Fiscal et Règlementaire Harmonisé pour le développement, la construction et l’exploitation du GAO.

Janvier 2003: Les Chefs d’Etat du Bénin, du Ghana, du Nigéria et du Togo signent le Traité relatif au Projet du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest en présence du Secrétariat de la CEDEAO en tant que témoin.

 Mai 2003: WAPCo, une joint venture entre le secteur privé et les secteurs publics du Benin, du Ghana, du Nigeria et du Togo, est créée, avec pour mandat de construire le GAO, en détenir la propriété et l’exploiter commercialement.

 Mai 2003: Le Contrat de Projet International (CPI) relatif au GAO est signé par les quatre Etats Parties et WAPCo, en présence du Secrétariat de la CEDEAO en tant que témoin.

 Octobre 2004 : Ratification du Traité du GAO par les quatre Etats parties.

 Mars-avril 2005 : Octroi par les organismes responsables de l’environnement au Benin, au Ghana et au Togo des certificats d’étude d’impact environnemental.

 Avril 2005 : Les quatre Etats parties délivrent à WAPCo le Permis autorisant la construction du gazoduc.

 Août 2005 : Démarrage des travaux de construction du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest en mer.

 Décembre 2008 : Arrivée au Ghana de la première livraison de gaz naturel à travers le GAO.

 Avril 2009 : La Volta River Authority du Ghana produit de l’électricité à partir du gaz naturel provenant du GAO

 13 octobre 2010 : Le Prix NEPAD d’Excellence en Projet d’Infrastructure et de Transport en matière d’Energie est décerné à la CEDEAO, aux gouvernements du Bénin, du Ghana, du Nigéria et du Togo et à WAPCo. La cérémonie de remise du Prix s’est déroulée à Midrand, en Afrique du Sud

 1er mars 2011 : Date d’Exploitation Commerciale

 1er novembre 2011 : Date de Commencement

 1er juillet 2012 : Date d’Accès Libre au GAO


Le Projet

Le projet comprend 678 km de pipeline destiné au transport du gaz naturel du Nigéria pour desservir le Bénin, le Togo et le Ghana.

Finalité du Gazoduc

:Transport du gaz naturel du Nigéria pour les centrales thermiques de production d’énergie électrique s et des industries consommatrices de chaleur au Bénin, au Togo et au Ghana. ;

Longueur du Gazoduc

:678 km dont 56 km de pipeline de 30” d’Itoki à Lagos beach ; 569 km de pipeline de 20” en mer de Lagos beach à Takoradi au Ghana; et des points livraison à Cotonou, Lomé, Tema & Takoradi.

Profondeur de pose

:De 30 mètres à 70 mètres et environ 6 à 33 km des côtes.

Capacité du Gazoduc

:Capacité de 474 MMBtu / jour, soit 2 500-3 000 MW

Pression d’exploitation

:40-50 Barg en free flow & 140-148 Barg à la dernière étape

 

 

Copyright 2017. Touts droits réservés.